27 septembre 2015 : Discours en l’honneur de Monsieur Louis Robilliard organiste titulaire de l’église Saint-François de Sales
Article mis en ligne le 27 septembre 2015 par Jean-Dominique DURAND
Imprimer cet article logo imprimer {id_article}

Mesdames et Messieurs, Monsieur Gilbert Amy, Cher Monsieur Louis Robilliard,

Je suis particulièrement heureux que Monsieur Gérard Collomb, Maire de Lyon, Président de la Métropole, ne pouvant pas être présent personnellement, m’ait chargé de le représenter pour être auprès de vous à l’occasion de votre nomination dans l’Ordre des Arts et Lettres, et de vous apporter le salut de la Ville de Lyon. Saint-François est la première paroisse à s’être doté d’un orgue, en 1838, construit par le facteur d’orgue alsacien Joseph Callinet. Ce fut un événement, et même une révolution lyonnaise, car le rite liturgique lyonnais, appliqué dans toute sa rigueur, proscrivait l’usage de l’orgue : Ecclesia lugdunensis non utitur organis disait-on. Par la suite, l’archevêque Louis de Bonald, promu à Lyon en 1839, devait promouvoir l’orgue à Lyon, dans un souci de se rapprocher de la liturgie romaine, et fit installer un orgue dans la Primatiale en 1841. C’est dire la place que Saint-François de Sales occupe dans l’histoire des orgues à Lyon. L’orgue actuel fut inauguré le 16 décembre 1880 par le compositeur lyonnais Charles-Marie Widor, qui interpréta sa 5° symphonie. On admira alors la sonorité exceptionnelle de l’orgue que son constructeur, Aristide Cavaillé-Coll considérait lui-même comme l’une de ses plus grandes réussites. Ce joyau, cher Maître, vous en êtes responsable depuis plus de quarante ans, depuis 1974, comme organiste titulaire, alors que vous enseigniez depuis 1967 au Conservatoire National de Région de Lyon. Vous en avez pris un très grand soin, veillant à son classement comme Monument historique en 1977, le faisant connaître partout en France et dans le monde grâce à vos enregistrements discographiques, radiophoniques et télévisés, accueillant de nombreux organistes reconnus, français et internationaux, mais aussi beaucoup de jeunes talents, veillant à son bon entretien avec d’éminents facteurs d’orgues, Paul Cartier, puis Denis Lacorre. En 2006, vous avez fondé l’Association « Cavaillé-Coll à Saint-François », que vous présidez. Mais vous promouvez aussi la connaissance de l’orgue à Lyon et dans la région : vous avez siégé longtemps à la Commission Nationale des Monuments Historiques pour la région Rhône-Alpes, vous avez fait classer plusieurs instruments, vous avez participé à la fondation de l’Association lyonnaise « Orgue en jeu » dont le 9° festival annuel vient de commencer. Pour l’adjoint au Maire chargé du Patrimoine, l’Orgue occupe une place très importante, et fait partie de ses préoccupations. Ici, à Saint-François, je suis plutôt à l’aise, car la Ville contribue à ce que son orgue soit bien entretenu, tout en ayant conscience qu’il y a encore à faire. Mais lorsque je me rends dans d’autres églises, où des orgues remarquables sont soit en très mauvais état, comme à Saint-Bonaventure, soit muets comme à la Rédemption, je ne peux que m’inquiéter. J’entends, malgré la situation financière difficile, et avec la prudence que celle-ci m’impose, m’attacher à ces dossiers qui m’apparaissent majeurs pour le patrimoine lyonnais. Je participerai du reste à la table-ronde prévue au temple de la rue Lanterne le 13 octobre. Cher Maître, vous participez pleinement du rayonnement culturel de Lyon, qui vous a remis en 2005 la Médaille de la Ville, en reconnaissance de la puissance de votre enseignement. Aujourd’hui, c’est l’État qui vous honore en vous nommant dans l’Ordre prestigieux des Arts et Lettres. En effet, votre aura dépasse largement les limites de notre métropole, avec vos innombrables concerts dans le monde entier, vos enregistrements nombreux qui circulent partout, votre action tant d’enseignement, que de composition, d’improvisation que d’interprétation, toujours au service de la grande musique, que vous savez si bien transmettre, de Widor à Rachmaninov, de Bach à Liszt et bien d’autres grands musiciens qui ont eu la chance de vous avoir comme interprète. Vous permettez à vos auditeurs de faire littéralement corps avec la musique. Avant de laisser la parole à Gilbert Amy, compositeur, chef d’orchestre, Directeur honoraire du Conservatoire Supérieur de Musique et de Danse de Lyon, Commandeur des Arts et Lettres, je veux vous dire, de la part de Gérard Collomb, un grand Merci pour ce que vous faites, pour ce que vous nous offrez, pour ce que vous êtes

Dans la même rubrique :

15 septembre 2016 : « La Ville et ses couleurs » - Le Patrimoine et le Temple du Change
le 15 septembre 2016
par Jean-Dominique DURAND
14 juillet 2016 - Discours à l’occasion de la clôture du Congrès mondial Terra 2016 - Palais des Congrès de Lyon
le 14 juillet 2016
par Jean-Dominique DURAND
28 juin 2016 - Discours à l’occasion de l’inauguration de l’exposition Architecture en terre : les pionniers de la Modernité - Archives Municipales de Lyon
le 28 juin 2016
par Jean-Dominique DURAND
28 juin 2016 - Discours à l’occasion de l’inauguration du nouvel Archevêché
le 28 juin 2016
par Jean-Dominique DURAND
23 juin 2016 - Discours à l’occasion de l’inauguration de l’exposition Le sport européen à l’épreuve du nazisme Des J.O. de Berlin aux J.O. de Londres (1936-1948) - C.H.R.D. 23 juin 2016
le 23 juin 2016
par Jean-Dominique DURAND
22 février 2016 - Musée des Confluences - Discours à l’occasion de l’inauguration de l’exposition "Ma terre première, pour construire demain" et du lancement du grand événement "Lyon 2016, Capitale de la terre"
le 22 février 2016
par Jean-Dominique DURAND
10 février 2016 - musées Gadagne - Allocution à l’occasion du Lancement du premier site Internet en chinois dédié au secteur UNESCO
le 10 février 2016
par Jean-Dominique DURAND
10 février 2016 - Bibliothèque Municipale de Lyon - Discours à l’occasion du vernissage de l’exposition Peintres et Vilains. Imprimer l’art
le 10 février 2016
par Jean-Dominique DURAND
18 juin 2015 : Message à la Royal British Legion à l’occasion de la plantation de rosiers Remembrance Grande Roseraie du Parc de la Tête d’Or
le 1er octobre 2015
par Jean-Dominique DURAND
09 juin 2015 : inauguration de l’Atelier de Tissage municipal de la Montée Justin Godard Association Soierie Vivante
le 9 juin 2015
par Jean-Dominique DURAND
puce Contact puce Espace rédacteurs puce squelette puce RSS puce Valid XHTML 1.0 Strict
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V2
Version :